verre horticole

Verre horticole : c'est par définition le matériel le plus approprié pour la serre.

Le verre horticole laisse pénétrer à peu près 90% de la lumière du soleil, mais ne laisse pas passer les rayons ultraviolets. La lumière ultraviolette n'est pas essentielle pour la croissance des plantes et un excès peut les endommager. Le verre ne se décolore pas et est facile à nettoyer. L'eau de condensation descend facilement par la gouttière de condensation. Le verre retient la chaleur. Une vitre est facile à remplacer. Nous vous proposons 2 types de verre : le verre clair et le verre mat. Le verre mat est moins transparent, mais quand même translucide. Le verre a un côté lisse et un côté rugueux. De ce fait, les rayons solaires deviennent 'diffus' (coupés), ce qui réduit le risque de brûlure. Le verre mat est monté avec le côté rugueux à l'intérieur. La pénétration de lumière du verre mat est presque identique à celle du verre clair. La technique de fixation du verre dans le châssis s'appelle le vitrage. La méthode traditionnelle est le système qui utilise les bandes de caoutchouc (noir). Ces bandes rendent la serre tout à fait étanche. Il y a toujours un vide entre le verre et le châssis (pour tenir compte de l'expansion par des températures plus hautes). Les bandes de caoutchouc empêchent également la perte de chaleur. Grâce à l'usage des bandes de caoutchouc, certains travaux d'entretien, comme le remplacement du mastic, sont superflus. Une autre méthode utilisée pour les serres plus légères consiste à coller le verre à l'aide de silicone (de métal). Ainsi, le verre et le châssis en aluminium forment un ensemble.




Sitemap

La fête de Jardins & Loisirs 15/05/2017

Foire de Luxembourg devient SPRINGBREAK : VENEZ VITE nous voir ! 20/03/2017

À LUX EXPO 22 mars au 26 mars