irrigation serre

.

Préserver l'eau: indispensable à la vie des plantes, l'eau, que l'on croyait inépuisable, devient une denrée rare et chère qui le jardinier doit désormais gérer intelligemment

************************************

**** Une ressource à ne pas gaspillier ****

************************************

L'irrigation de la serre :

Les circonstances dans lesquelles les plantes de serre évoluent sont différentes de celles des jardins. Les plantes de serre ne sont pas arrosées de manière naturelle : dans une serre, il ne pleut pas. Un arrosoir est l'instrument idéal pour arroser les plantes dans notre serre, il peut être très précis. Un système d'arrosage automatique peut nous être très utile pendant les mois d'été. De nombreux systèmes sont disponibles sur le marché des hobbys : des mattes d'arrosage, des systèmes d'arrosage automatiques, des détecteurs d'humidité, etc. . La récupération d'eau de pluie est très importante : L'investissement de plusieurs tonneaux d'eau de pluie est ainsi très vite amorti. Ils sont disponibles en différentes tailles. Nous vous recommandons le 200 litres. En plus de l'achat d'un tonneau, il serait bon que vous vous procuriez un 'pied', pour surélever votre réservoir : vous accéderait plus aisément au robinet pour remplir votre arrosoir. Pour une serre chauffée, un conduit d'eau permanent est nécessaire. Naturellement, ce conduit devra être placée à l'abri du gel, afin qu'il puisse être utilisé en hiver et donc être enfoui dans le sol, à 80 / 100 cm au minimum. Vu que l'eau devient une denrée de plus en plus rare, donc plus chère, vous pouvez envisager l'installation d'un réservoir d'eau à côté de la serre. Eventuellement, l'eau du toit de la serre pourrait être déviée vers la citerne souterraine de la maison. On peut facilement transférer l'eau à l'aide d'une pompe. Dans un premier temps, en tant que débutant, vos plantes souffriront d'un manque ou d'un excès d'eau bien plus que de maladies ou d'épidémies. Ne vous inquiétez pas, au fil des saisons vous acquerrez l'expérience nécessaire pour juger précisément de la quantité d'eau nécessaire pour chaque plante.

Récupérer l'eau de pluie

L'eau du ciel, recueillie et stockée, permet de remplacer l'eau du robinet, dispendieuse et peu adaptée à l'arrosage.
Pour récupérer l'eau de pluie, il vous faut: - une toiture équipée de gouttières - une descente de gouttière équipée d'un collecteur et d'un filtre - un réservoir: cuve ou citerne Evitez l'eau du robinet Lorsque vous pulvérisez un traitement ou un phytostimulant sur vos plantes, n'utilisez pas l'eau du robinet, car le calcaire qu'elle contient diminue l'efficacité du produit en constituant une barrière qui gêne son assimilation par les feuilles. Donc, privilégiez l'eau de pluie A l'heure du bio, c'est avant tout faire appel aux ressources naturelles Alors, ne laissons plus se perdre l'eau précieuse qui tombe du ciel. Avec l'eau, il y toujours un paradoxe: selon les saisons et les années, soit on en a trop, soit pas assez. Trop, quand il pleut pendant des semaines sans discontinuer, en hiver, ou lors d'un violent orage. Pas assez, lorsqu'il fait sec et que les plantes ont soif. La quantité d'eau provenant des pluies est largement suffisante pour assurer l'arrosage d'une serre. Le seul frein à la récupération est donc la capacité de stockage. En fait, rien ne s'oppose à ce que le jardinier soucieux d'économies et d'autonomie récupère l'eau de pluie pour en faire le meilleur usage: celui de donner la vie.

Tout savoir pour optimiser l'arrosage

Le bon moment: - quand la terre se fendille - quand le sol est sec sur les premiers centimètres - tôt le matin ou en fin de journée, pour éviter l'évaporation La bonne quantité: - réalisez une cuvette autour des jeunes plants et remplissez-la La bonne méthode: - avec de l'eau de pluie, meilleure et plus écologique - réalisez des rigoles entre les rangs de légumes pour y faire ruisseler l'eau - paillez vos cultures pour garder la fraîcheur - évitez les systèmes à aspersion, qui gaspillent, sauf s'ils peuvent être réglés finement

Une ressource à ne pas gaspiller

La préservation de l'eau est un enjeu écologique de première importance. Il appartient à tout jardinier responsable d'y participer en modifiant quelque peu ses habitudes, mais sans se priver ni nuire à l'attrait de sa serre.




Sitemap

La fête de Jardins & Loisirs 15/05/2017

Foire de Luxembourg devient SPRINGBREAK : VENEZ VITE nous voir ! 20/03/2017

À LUX EXPO 22 mars au 26 mars