En avant, mars!

En mars, le soleil fait des farces…

Au mois de mars, la nature se réveille doucement et le jardinier peut se consacrer davantage à la culture grâce aux jours qui rallongent progressivement. Cependant la météo peut être très variable et pousser à s’adapter et à protéger la culture en fonction des risques auxquels elle est exposée.

Ainsi, en mars, le soleil peut se montrer particulièrement généreux et nécéssiter l’installation anticipée de toiles d’ombrage afin de protéger vos boutures. Dans ces conditions il faudra aussi veiller à un taux d’humidité suffisant dans la serre. Il sera alors temps de vous constituer une réserve d’eau, aussi bien pour l’arrosage que pour le bassinage (càd l’humidification du sol et des tuyaux de chauffage) qui préviendra le déssechement des plantes résultant d’une transpiration excessive.

A l’inverse, le mois de mars peut encore être très froid et/ou humide. Il s’agira dans ce cas de prévenir la formation de pourriture et moisissures. Malgré une météo peu claimante, l’aération régulière de la serre reste donc un élément déterminant pour la réussite de vos cultures.

En avant, mars!

Semer, bouturer… On prépare (déjà) l’été!

En mars, il est encore temps de semer vos plantes annuelles. Impatiens, tagètes, pétunias, cosmos, œillets... De quoi vous préparer un jardin bien fleuri cet été! N’oublions pas non plus les légumes en vue de bons petits plats remplis de soleil et des salades multicolores qui éveilleront autant les pupilles que les papilles: tomates, aubergines, poivrons, piments, blettes, brocolis, carottes, chou-rave, épinards, laitue, radis… .

Alors que certains semis de février seront déjà prêts à être repiqués, il n’est pas non plus trop tard pour bouturer vos plantes de terrasse. Pour ces étapes, boostez le développement de vos jeunes pousses en les plaçant dans une mini-serre où elles pourront s’épanouir à l’abri. Pour les boutures en particulier, veillez à une humidité constante sous leur propagateur en attendant le développement de racines.

Méfiez-vous aussi des petits rongeurs gourmands si vous stockez des graines dans votre serre. Certaines risquent bien d’éveiller leur appétit. Pour continuer d’aérer la serre en toute tranquilité, ACD vous conseille une porte moustiquaire. Et tant qu’on est dans les nuisibles potentiels, évoquons aussi les limaces et autres gastéropodes attirés par l’humidité ambiante de la serre … et le garde-manger qui s’y développe! Ne leur laissez aucune chance avec ce piège à limace non-toxique. 




Mars

La fête de Jardins & Loisirs 15/05/2017

Foire de Luxembourg devient SPRINGBREAK : VENEZ VITE nous voir ! 20/03/2017

À LUX EXPO 22 mars au 26 mars