Les choses sérieuses commencent...

Vous êtes le maître du temps dans votre serre…

Cette réalité flatteuse comporte cependant des responsabilités. Avec la belle saison qui approche et les plantes qui se développent, il vous faudra veiller à toute une série de paramètres, tels que la température, la luminosité, l’aération, l’arrosage… Eh oui, le jardinage, ce n’est certes pas de tout repos, mais tout ce travail portera ses fruits!

Les choses sérieuses commencent...

La température
La température est un paramètre déterminant pour la vigueur de vos plantes. A température constante au cours de leur développement, vos jeunes pousses deviendront bien compactes, robustes et de meilleure qualité. Sous des températures raisonnables, le terreau restera aussi plus longtemps humide. Idéalement on conseille de maintenir l’environnement de la serre entre 14° et 18°C de jour et entre 8° et 12° la nuit. Pour éviter les coups de chaud, l’aération est également très importante dans la serre; elle est recommandée de jour comme de nuit.

L’arrosage
L’arrosage est souvent considéré comme une tâche simple et routinière (voire ennuyeuse) du jardinier. C’est cependant un paramètre important dans le processus de croissance de vos plantes, qui comprend quelques règles de base. Tout d’abord, à cette saison, il est conseillé d’arroser plutôt en début de journée, lorsque le soleil s’est levé, afin de permettre à la plante de boire régulièrement tout le jour durant. Le soir tombé, le terreau sera donc moins humide, ce qui préviendra le développement de maladies, pourritures et champignons. De plus, passer la nuit les pieds dans l’eau n’est pas très indiqué pour les plantes lorsque l’amplitude quotidienne de température est élevée, comme cela peut être le cas au mois d’avril avec des nuits encore froides.

Vos plantes n’apprécieront pas non plus la douche froide à chaque arrosage. Pensez plutôt à laisser une réserve d’eau dans la serre afin qu’elle soit à température ambiante. Cela évitera les chocs thermiques.

L’ombrage
Un arrosage plus régulier lorsque le soleil se montre (un peu trop) généreux risque bien de ne pas suffire à vos boutures et jeunes pousses encore fragiles. Afin d’éviter les brûlures, installez des toiles d’ombrage qui laisseront passer la lumière nécessaire au bon développement des plantes tout en évitant les effets néfastes de rayons trop puissants.

Et sinon, le programme ?

Semer
En avril, il n’est pas trop tard pour semer vos melons et autres fruits et légumes d’été. Assurez-vous cependant de conclure cette phase pour la fin du mois afin de pouvoir les repiquer en pleine terre vers la mi-mai. Si ce n’est déjà fait, semez encore les grandes annuelles telles que les cosmos, les capucines, les amarantes, etc. Pour les légumes de saison, vous pouvez également continuer à semer et cultiver vos carottes, radis, plants de cerfeuil et de persil, laitues, céleris…

Entretenir
Une bonne partie de vos activités se concentrera sur la surveillance des plantes qui grandissent. Veillez à bien les nourrir avec un engrais léger une fois par semaine. Soyez aussi attentif aux pucerons qui guettent. Pour les jeunes pousses à la traine, vérifiez l’enracinement en dépotant délicatement la plante. Si le réseau radiculaire est peu développé, arrosez davantage pour booster l’enracinement. Les plantes qui grandissent devront également être distancées; il vous faudra peut-être aussi tuteurer certaines espèces. En avril vient enfin le temps de s’occuper des vignes en perspective des prochaines récoltes de raisin.




Avril

La fête de Jardins & Loisirs 15/05/2017

Foire de Luxembourg devient SPRINGBREAK : VENEZ VITE nous voir ! 20/03/2017

À LUX EXPO 22 mars au 26 mars